deus oculis
chapter one: the calm before the storm
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
                                                
Bon baisers
de l'Académie Ôda
Un jour j’ai simplement levé les yeux au ciel et j’en ai vu une - une goutte translucide, rougeâtre et laide, comme si quelqu’un avait finalement trouvé un moyen d’écorcher l’univers. Nul ne sait comment tout cela a commencé ni même pourquoi c’est arrivé, mais tout le monde se souvient de ce Noël Écarlate.

Inspiré par la saga X-Men, Psycho Pass, Tokyo Ghoul, et la dystopie.
Avatar 200*320, pas de minimum de lignes, NC-16
nom du partenairenom du partenairenom du partenairenom du partenaire

 :: i - Administration :: Préambule :: Annexes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Système IRIS
Messages : 100
Avatar : Deus Oculis.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dim 13 Mai 2018 - 20:35
Les altérés
La mutation, c’est la clé de notre évolution
INTRODUCTION
Altérer, verbe transitif, du latin alterare (changer)modifier dans sa nature, dans sa structure, un corps ; dégrader, dénaturer.
Les altérés sont des humains ayant développés des aptitudes extraordinaires à la suite du 23 décembre 2016, aussi appelé Noël Écarlate. Si à l’heure actuelle l’origine exacte de ces capacités reste indéterminée, les scientifiques peuvent sans conteste affirmer qu’elles représentent une mutation du génome humain, soit une modification de la séquence ADN de l’Homme. Pour autant, force est de constater qu’il est encore impossible de définir quel chromosome est porteur de la mutation (celui-ci variant d’un individu à un autre), sa constitution exacte et sa ou ses possible(s) évolution(s).
D’après certains chercheurs, au vu de l’existence de plusieurs altérés au sein d’une même famille, le gène porteur de l'altération pourrait être héréditaire. Quand bien même il ne s’agit là, pour la communauté scientifique, que de simples suppositions.

GÉNÉRALITÉS
Plus communément appelée altération, la capacité possédée par un altéré peut aller de l'absorption électrique au contrôle de l’espace-temps en passant par la régénération cellulaire, la télépathie ou bien la télékinésie. D'après une étude récemment publiée par Vega Genomics, pour 98% des altérés recensés, c’est aux prémices de l’adolescence que se déclare le gène porteur de l’altération ; soit entre 11 et 15 ans. Néanmoins, une infime minorité d'entre eux manifeste leurs altérations dès la petite enfance ou à contrario à la fin de l’adolescence.
S'il est aujourd’hui possible de dater avec précision la première apparition de celles-ci, de nombreuses zones d’ombre restent à éclaircir notamment au sujet de leur élément déclencheur.

AU SEIN DE LA SOCIÉTÉ
Nombreuses sont les rumeurs à courir au sujet des altérés : si pour certains, ils représentent une évolution de l’espèce humaine, d’autres tendent davantage à les associer à des erreurs de la nature. C’est durant la nuit du 23 décembre 2016 que les premiers cas furent recensés et, bien qu’aucun lien n’ait été scientifiquement démontré entre les deux événements, les altérés, aux yeux de l’opinion publique, sont perçus comme une menace pour la société.
C’est pourquoi depuis janvier 2017, à la suite d’un référendum largement médiatisé, est créé le CCA - Centre de Contrôle des Altérés. Depuis sa création, les altérés sont dans l’obligation de se faire recenser dès l’apparition de leurs altérations et chaque citoyen dispose d'un droit de consultation à l'égard du Registre d'Identification.

REGISTRE D'IDENTIFICATION
Le RI est un registre disponible en mairie et sur le site de la CCA où sont répertoriés citoyens lambdas, possédant un casier judiciaire pour crimes et délits supérieurs à 2 ans d'emprisonnement sans sursis, et altérés recensés, qu'ils possèdent ou non un casier judiciaire. Si de nombreux citoyens sont favorables à sa création et à l’obligation de recensement d’autres, dont une majorité d’altérés, sont réfractaires à ce système de contrôle et préfèrent s’exclure délibérément de la société. En effet, depuis la mise en place du RI, la discrimination à l’égard des altérés, mais également des repris de justice est largement pratiquée voir officieusement autorisée quand bien même le gouvernement actuel multiplie les campagnes visant à prôner des valeurs telles que le vivre ensemble, le respect et l'acceptation d'autrui.
L’accès au logement et à l’emploi s’avérant dès lors complexe, de nombreux altérés se voient dans l’obligation de s’entasser dans des quartiers de seconde zone et de se tourner vers des activités illicites. Au sein de cette population, de nombreux hommes et femmes bénéficient d’un alias (= surnom, nom de code, seconde identité).
Revenir en haut Aller en bas
Système IRIS
Messages : 100
Avatar : Deus Oculis.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ven 4 Jan 2019 - 11:30
LE SYSTÈME DE GRADE
À chacun ses forces et ses faiblesses
LES GRADES
Les grades sont un système utilisé par le CCA pour classer les altérés en ce qui concerne leurs capacités individuelles perçues et leur niveau de menace. Les altérés sont évalués en fonction de divers facteurs : forces basiques ; niveaux d'activité ; influence ; hostilité vis-à-vis des inspecteurs du CCA. Il existe 5 rangs, de D à O. Dans certains cas, un tilde est ajouté au grade de base. Cela indique que le grade de l’altéré est estimé être au moins aussi fort, mais qu’il peut changer à mesure que les informations sur le sujet sont connues.
Les grades sont attribués dès qu’un altéré se fait recensé et/ou réévalué à chaque début d’année durant la totalité de sa scolarité dans le cadre des cours d’ECA/ECAA. Par la suite, les réévaluations de grade sont aléatoires.

Grade O (Omega)
Cibles prioritaires de la CCA ; critères méconnus du grand public.
Grade A/A~ (Alpha)
Altérés dangereux ; la puissance de leurs altérations est sensiblement supérieure à celles des grades G et B ; animosité avérée vis-à-vis du système de la CCA ; affiliations à certains mouvements ou altérés tendancieux ; jugés aptes à pouvoir influencer d’autres altérés ; les altérés de grade A possèdent généralement un casier judiciaire ; dans le cadre de programmes spécifiques certains condamnés peuvent exercer leur peine en réintégrant la société pour mettre à profit du bien commun leurs altérations.
Grade B/B~ (Beta)
Altérés jugés potentiellement dangereux, la puissance de leurs altérations est semblable à celles des grades G ; légère animosité vis-à-vis du système et de la CCA ; personnalités difficilement malléables/endoctrinables ; les grades B en raison de leurs personnalités souvent instables font l’objet d’une surveillance accrue afin d’éviter tous risques de passage à l’acte.
Grade G/G~ (Gamma)
Altérés jugés latents, leurs altérations peuvent représenter une menace pour la société si elles ne sont pas totalement maîtrisées ou si la personnalité et les idéaux de son détenteur venaient à évoluer négativement ; animosité moindre ou méconnue vis-à-vis du système et de la CCA ; les grades G ne font pas l’objet d’une surveillance renforcée comme les altérés de grades supérieurs, leurs évolutions sont donc moins prévisibles et non sans risque pour les inspecteurs de la CCA.
Grade D/D~ (Delta)
Altérés jugés inoffensifs, leurs altérations ne représentent aucune menace pour la société ; aucune animosité vis-à-vis du système et de la CCA ; certains altérés peuvent posséder une altération aussi puissante qu’un grade B voir A mais leurs personnalités et leur coopération en font des grades D ; c’est généralement le cas des exécuteurs de la CCA.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: i - Administration :: Préambule :: Annexes-
Sauter vers: